v1.18.3 (1714)

Cours scientifique - TCM302 : Stabilité et Tenue à la mer

Domaine > Science des matériaux, mécanique, génie mécanique.

Descriptif

Ce cours à pour but de montrer comment les concepts importants introduits dans le cours d'hydrodynamique navale sont utilisés pour le projet de navire ou de structure en mer. On cherche en particulier à appréhender les performances en tenue à la mer sur houle réelle d'une structure flottante.
Des séances expérimentales et numériques permettant aux élèves d’aborder de manière plus complète l’un des aspects évoqués précédemment.

Tenue à la mer

Les trois cours de tenue à la mer permettent d’introduire les outils de la théorie linéaire : excitation, fonction de transfert, résonance, …, ainsi que ceux de statistique élémentaire : spectre d’excitation et de réponse, écart type, valeur 1/3, …, pour l’étude de la tenue du navire sur une mer de face.
Les séances d’exercice sont l’occasion d’appliquer ces notions aux calculs du pilonnement, du couplage du pilonnement avec le tangage puis du comportement du navire sur mer réaliste (aléatoire)

Travaux expérimentaux (3 séances)

Des travaux pratiques numériques permettent de compléter les applications précédemment faites par l’étude de la stabilisation en roulis, du tossage ou du mal de mer. Un travail numérique d’optimisation de carène vis-à-vis de la résistance est également proposé.
Ils sont complétés par trois sujets expérimentaux qui ont lieu à l'Unite de Mécanique. Le premier porte sur le comportement en roulis d’une carène dans un canal à houle, le deuxième sur la vibration d’un barreau soumis à un écoulement en soufflerie et le troisième sur la cavitation de profils dans un petit tunnel.

Stabilité des structures en mer (2 séances)

L’objectif est d’exposer les grands principes de la stabilité des structures en mer. Nous introduirons l’approche suivie par la réglementation, notamment des sociétés de classification.
 
Travaux pratiques numériques - logiciel Diodore de Principia (3 séances)

Objectifs pédagogiques

Être capable d'utiliser les outils théoriques de l’hydrodynamique navale, pour évaluer les performances en tenue à la mer sur houle réelle d'une structure flottante.
Être capable d'estimer la stabilité d'une structure en mer et de calculer le niveau de sûreté sur la base de la réglementation des sociétés de classification.

nombre d'heure en présentiel

38.5

nombre de blocs

11

Volume horaire par type d'activité pédagogique : types d'activité

  • Travaux dirigés en salle info : 6
  • Cours magistral : 4.5
  • Modules 3A en salle info : 21
  • Modules 3A : 7

effectifs minimal / maximal

3/40

Diplôme(s) concerné(s)

domaines Saclay

Mention Energie.

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole nationale supérieure de techniques avancées

MF101, MF102

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Mastère Spécialisé Génie Maritime : transport, énergie, développement durable

Vos modalités d'acquisition :

Session 1 : rapport écrit
Session 2 : examen écrit ou oral

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes écrêté à une note seuil)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 4 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 4

Pour les étudiants du diplôme Master 2 Maritime Engineering : transport systems and offshore energies

Vos modalités d'acquisition :

Session 1 : rapport écrit
Session 2 : examen écrit ou oral

Le rattrapage est autorisé (Note de rattrapage conservée)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 7
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 4 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 4

La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

L'UE est évaluée par les étudiants.

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole nationale supérieure de techniques avancées

Vos modalités d'acquisition :

Session 1 : rapport écrit
Session 2 : examen écrit ou oral

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes écrêté à une note seuil)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 2.5 ECTS
  • Scientifique acquis : 2.5

Le coefficient de l'UE est : 2.5

La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

L'UE est évaluée par les étudiants.

Programme détaillé

1. Seakeeping 1

 

2-3. Stability


4. Seakeeping 2


5. Seakeeping 3

6-7-8. Numerical and experimental applications

9-10-11 Numerical applications (Diodore software)
Numerical and experimental applications

Mots clés

Hydrodynamique, Tenue à la mer, Stabilité
Veuillez patienter